Le Voyage de Jean Santaire de Jack Meurant

Le Voyage de Jean Santaire de Jack Meurant

Le Voyage de Jean Santaire de Jack Meurant, est paru en décembre 2021 aux Editions du Net.

Ce livre relate l'histoire d'un voyage à pied de la Franche-Comté jusqu'en Forêt Noire d'un jeune homme porteur d'un message secret dont il ignorera toujours le contenu.

Ce roman est né à partir de faits historiques et de l'imaginaire de l'auteur. Il se lit d'une traite et nous emmène au XIXème siècle sur les chemins entre la Franche-Comté et le royaume de Wurtenberg.

Au delà de l'aspect historique, ce voyage dans le temps passé rappelle aussi combien la notion de déplacement et de rapidité a bien changé depuis lors !

A l'heure où tout semble se mesurer à la vitesse du "clic", le voyage de Jean Santaire nous fait ralentir. Ce temps lent permet à notre personnage d'apprendre et d'enrichir ses connaissances !

Un peu comme nous pouvons le faire en lisant...

 

Le Voyage de Jean Santaire

Jean Santaire naît en 1840 dans la Province de Franche-Comté, à Saint-Laurent-en-Grandvaux.  Son père  y exerce le métier de commissionnaire en roulage et participe ainsi à la vie des Grandvaliers, ces paysans qui parcourent l'Europe avec leurs chariots et se livrent au commerce de produits divers.

Après ses études réussies et devenu clerc de notaire, le jeune homme est chargé par l'archevêque de Besançon d'une mission secrète : il doit effectuer à pied un voyage jusqu'au royaume de Wurtenberg pour y porter une sacoche dont il ne connaîtra jamais le contenu réel.

De retour en France en 1867, et après avoir rencontre en Allemagne celle qui sera bientôt sa femme, Jean Santaire embrasse la carrière d'avocat et s'installe à Paris où il réussit brillamment dans sa nouvelle profession. Il meurt assassiné en octobre 1898, et sa mort reste inexpliquée.

C'est son fils, André, professeur d'histoire à l'université de Lyon, qui va entreprendre en 1929 une véritable enquête pour savoir quel était le motif du voyage de son père, et apprendre quel mystérieux document a été remis, en pleine Forêt Noire, à un personnage lui-même totalement énigmatique.

André découvrira alors à quel fait historique son père a participé, sans le vouloir. Il pourra ainsi résoudre en grande partie de l'énigme du voyage de Jean Santaire.

L’auteur

Jack Meurant a vécu sa jeunesse à Digne et en Provence. Après avoir fait une carrière juridique, et d’enseignant à l’université de droit de Strasbourg, il réside à nouveau à Digne-les-Bains depuis 2007. Il est avocat honoraire.

Il fut jusqu'en 2020, vice-président de la Société scientifique et littéraire des Alpes de Haute Provence.

Membre du conseil d’administration de l’association Les Amis de Jean Giono. Il a d'ailleurs donné de nombreuses conférences sur Jean Giono en France et en Allemagne.

Jack Meurant est également l’auteur de plusieurs romans Prettye un amour envolé publié en 2013, Commissaire Laviolette alias Modeste Clarisse paru en 2015, Ravine publié en 2017, et un essai sur Jean Giono, qui a été réédité trois fois, Giono et le pacifisme 1934-1944 de la paix à la guerre, tous publiés par les éditions Parole.
Il a aussi publié une nouvelle L’épicéa de mon enfance en 2020.

 

Pour en savoir plus et acheter le livre

Vous trouvez ce livre bien entendu dans votre librairie préférée.

ISBN : 978-2-312-08775-7

Écrit par Florence le 11 février 2022

Laisser une réponse



Lire les derniers articles...


Qui suis-je ?

Webmaster à l’Agence de Développement des Alpes de Haute Provence, j’ai par ailleurs une passion pour les livres et l’écriture.

Lectrice et amoureuse des Alpes de Haute Provence, j’anime ce blog sur les écrivains, les livres et l’écriture, pour faire découvrir ce beau département autrement

Loin d'être un blog littéraire, je partage simplement mes lectures d'écrivains du département tels que Jean Giono, Pierre Magnan, René Frégni, Alexandra David Neel, Maria Borrely... et vous présente de nouveaux auteurs.

Je vous invite aussi à découvrir ce département qui inspire tant d'écrivains !

Fan de Maria Borrely, des descriptions de Jean Giono, de Jean Proal... et toujours à l'affût de nouvelles écritures !

N'hésitez pas à donner vos avis et à partager vos lectures d'écrivains bas alpins !

Florence

Suivez-moi aussi sur Twitter : https://twitter.com/litterature04

Recevez les prochains articles


Archives