L’Alpe n°89 La Durance

 

L' Alpe n°89 La Durance l'eau vive de la montagne

Pour ce numéro 89 de l’été 2020, L’Alpe a consacré un grand dossier à la Durance, une rivière alpine et méditerranéenne à la fois. La Durance l’eau vive de la montagne.

Née près de Montgenèvre, la Durance court sur plus de 320 kilomètres jusqu’en Avignon.

Elle traverse les Alpes de Haute Provence, du Lac de Serre-Ponçon à Corbières en passant par Sisteron, le Val de Durance, Manosque

Chantée par Giono, peinte par Paul-Camille Guigou, la Durance a pourtant longtemps eu mauvaise réputation.

Il faut dire que ses crues torrentielles détruisaient gués, ponts, cultures et habitations.

Muselée par des barrages et des canaux, la belle aujourd’hui assagie est désormais courtisée pour ses ressources hydrauliques et touristiques.

Une belle revue de près de 100 pages dont voici le sommaire.

 

L’Alpe n°89 La Durance

  • Une ressource très convoitée.
    En soixante ans, la Durance est devenue l’archétype des rivières méditerranéennes hyper-aménagées, dont dépendent la basse vallée et les villes littorales. Retour donc sur la gestion de son eau, une histoire politique.
  • Axe de circulation majeur depuis l’Antiquité, le val de Durance est un lieu de passage essentiel articulant montagne, plaine et mer.
    Les uns descendent, les autres remontent, au rythme des saisons ou des vagues de migration.
    Bien avant les vacanciers, s’y sont en effet croisés marchands et saisonniers, colporteurs et muletiers, troupeaux et bergers…
    Par Anne Montenach, historienne.
  • Métamorphoses. Tour à tour fleuve, glacier, rivière, la Durance s’est transformée radicalement au cours des temps géologiques récents.
  • Construits pour certains dès le XIIe siècle, les canaux duranciens pourraient s’avérer très utiles dans le futur, en cas de sécheresse comme d’inondation.
  • Peu connu du grand public, mais prisé des amateurs qui soutiennent vigoureusement sa cote lors des ventes aux enchères, Paul Guigou fut un paysagiste talentueux, ami des futurs impressionnistes, mais à la carrière interrompue par une mort précoce. Pour la postérité, il demeure le chantre des Alpes de Haute-Provence et des bords de la Durance.
    Par Jean-Louis Roux, critique littéraire et critique d’art.

Jean Giono

  • Jean Giono a célébré comme nul autre la Durance, qu’il qualifiait aisément de ” fleuve “.
    «  Un fleuve est un personnage, avec ses rages et ses amours, sa force, son dieu hasard, ses maladies, sa faim d’aventures  » disait Jean Giono.
    Portrait de celui qui, disparu il y a cinquante ans tout juste, fut notamment co-auteur du scénario du film L’Eau vive (1958), dont la rivière alpine est l’héroïne.
    Par Guillaume Lebaudy, ethnologue.

Andy Goldsworthy

  • Randonnée culturelle : Andy Goldsworthy, figure majeure du land art, émaille depuis plus de vingt ans la réserve naturelle géologique de Haute-Provence de ses Refuges d’art.
    Le parcours qu’il a imaginé relie trois Sentinelles, sculptures de pierres sèches, et d’anciens bâtiments. Il les a d’ailleurs reconstruits et revisités pour accueillir les randonneurs lors d’une halte contemplative ou pour une nuit.
    Par Audrey Passagia, membre de la rédaction de L’Alpe.
  • ” Grenoble et ses artistes au XIXe siècle “, la nouvelle exposition du musée de Grenoble.
  • Enfin, un portrait des Dolomites réalisé par le Sud-tyrolien Kurt Moser à l’aide d’un procédé photographique oublié : l’ambrotype. Déton(n)ant !

L' Alpe n°89 La Durance l'eau vive de la montagne

L’Alpe

Créée en 1998, il faut souligner que L’Alpe est la première revue trimestrielle consacrée aux cultures et aux patrimoines de l’Europe alpine.

Publiée et imprimée en France par Glénat, L’Alpe est ainsi diffusée à l’international, en kiosques, en librairies et sur abonnement. En France, bien sûr, mais aussi Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Grande-Bretagne, Italie, Luxembourg et Suisse. La revue est même envoyée jusqu’au Canada, au Maroc, en Nouvelle-Zélande, en Slovénie, en Tchéquie ou encore aux USA.

Informations complémentaires

Pour conclure, vous trouvez L’Alpe n°89 La Durance dans votre librairie préférée ou sur le site de l’éditeur.

 

Écrit par Florence le 17 juillet 2020

Laisser une réponse



Qui suis-je ?

Webmaster à l’Agence de Développement des Alpes de Haute Provence, j’ai par ailleurs une passion pour les livres et l’écriture.

Lectrice et amoureuse des Alpes de Haute Provence, j’anime ce blog sur les écrivains, les livres et l’écriture, pour faire découvrir ce beau département autrement

Loin d’être un blog littéraire, je partage simplement mes lectures d’écrivains du département tels que Jean Giono, Pierre Magnan, René Frégni, Alexandra David Neel, Maria Borrely… et vous présente de nouveaux auteurs.

Je vous invite aussi à découvrir ce département qui inspire tant d’écrivains !

Fan de Maria Borrely, des descriptions de Jean Giono, de Jean Proal… et toujours à l’affût de nouvelles écritures !

N’hésitez pas à donner vos avis et à partager vos lectures d’écrivains bas alpins !

Florence

Suivez-moi aussi sur Twitter : https://twitter.com/litterature04

Archives