Gens de Bauduen d'Éric Schulthess

Gens de Bauduen d'Eric Schulthess

Gens de Bauduen d'Éric Schulthess est sous-titré "Avant la naissance, en 1973, du lac de Sainte-Croix, en Haute-Provence". Il vient de paraître dans la Collection : Littérature et régions des éditions L'Harmattan.

Ces vingt histoires des Gens de Bauduen sont très touchantes. L'auteur raconte avec beaucoup d'amour et de respect la vie de ces personnes qu'il a connues pendant son enfance.

Que ces histoires soient réelles ou imaginées importent peu, elles nous ramènent à un temps et à un espace à jamais révolus. Car en plus d'évoquer le passé, le lieu même de ces existences a été détruit. Les vastes terres riches et cultivées qui bordaient la rivière Verdon, les villages de Sainte-Croix, Salles-sur-Verdon et le hameau de Fontaine l’Evêque ont ainsi été engloutis par la création du lac de Sainte-Croix en 1973.

La mémoire de ces vies est d'autant plus importante. La langue l'est aussi. Ce livre est en effet écrit en français mais Éric Schulthess souhaitait le faire traduire en provençal. On peut facilement le lire dans chacune des langues ou tout au moins aller "piquer" un mot de temps en temps dans ce provençal chantant !

Au-delà de cet aspect très ancré dans la terre provençale, je trouve qu'Éric Schulthess nous offre aussi des histoires universelles. La vie de village avec sa fraternité et ses mesquineries, l'humain avec les drames, les joies, la vieillesse, la mort... Ainsi que la perte de la langue maternelle (des patois), interdite à l'école et qui a peu à peu disparu avec nos ancêtres et pas uniquement en Provence.

Vous pourrez aussi y lire la préface de Médéric Gasquet-Cyrus.

Tout cela en fait un livre à lire et à partager largement !

 

Quelques mots de l'auteur

" Ce recueil de portraits est une excursion en vingt étapes au temps de mon enfance, à Bauduen, lorsque j’écoutais, émerveillé, ma grand-mère Zoé et les gens du village parler provençal, leur langue maternelle.
Je ne comprenais pas beaucoup leurs propos mais peu importait.
Me laisser gagner par la musicalité de cette langue si charmante suffisait à mon bonheur.

Je ne parle pas provençal mais je le comprends plutôt bien et je suis attaché à son existence et à sa défense, comme à celle de toutes les langues régionales.

Ce combat est un combat de longue haleine tant ces langues souffrent et continuent de souffrir, dans notre France si affreusement centraliste et parisianiste.

Avec ce petit livre, je tente d’apporter modestement ma pierre à l’édifice."
Éric Schulthess

 

Gens de Bauduen

Gens de Bauduen d'Eric Schulthess

Ces gens de Bauduen, village provençal du Haut-Var, passèrent l'essentiel de leurs vies avant la naissance du lac de Sainte-Croix, mis en eau il y a tout juste un demi-siècle après la construction d'un barrage EDF.

La plupart de ces femmes et de ces hommes grandirent dans des familles de paysans, à quelques kilomètres du Verdon, qui marquait la frontière avec les Basses-Alpes et qui alimente le lac.

Pour ces gens attachés à leur terre, la mise en eau du lac – même si elle épargna Bauduen de l'engloutissement – sonna comme la fin d'une époque heureuse.

Le provençal fut la langue maternelle de presque tous ces personnages. C'est dans ce parler magnifique qu'ils nommaient le monde et échangeaient avec leurs parents et leurs camarades. Mais une fois à l'école, seul le français était autorisé.

La traduction en provençal de ces portraits représente une infime réparation de l'injustice vécue alors par ces enfants de Provence, comme d'ailleurs de tant d'autres régions de France.

L'auteur

Né en 1954 à Marseille, Éric Schulthess a été éducateur avant de devenir journaliste à la radio et à la télé. Ses racines sont métisses : Paul, le grand-père suisse allemand, André, le grand-père corse, Hélène, la grand-mère anglaise et Zoé, la mémé haute-provençale.

De ses origines multiples, il a forgé un attrait pour les différences, une détestation des guerres et une aspiration profonde à la paix.

Il a publié aux éditions Parole :

 

La préface de Médéric Gasquet-Cyrus

Médéric Gasquet-Cyrus est linguiste et maître de conférence au Département des Sciences du Langage (Aix-Marseille Université), également chercheur au Laboratoire Parole et Langage, spécialiste du parler marseillais. Il est l'auteur du Marseillais pour les Nuls. Il anime aussi "Dites-le en Marseillais" sur France Bleu Provence.

La traduction de Céline Magrini

Céline Magrini est Docteur en littérature française et provençale de l'Université de Provence et enseignante.

 

Pour en savoir plus

Vous trouvez ce livre dans votre librairie préférée ou sur le site de l'éditeur au format papier ou numérique.

Gens de Bauduen
Parution : septembre 2023
ISBN : 978-2-336-40591-9
Collection : Littérature et régions des éditions L'Harmattan

 

Laisser nous votre avis... 2 commentaires

Laisser une réponse



Florence Bellon

il y a 2 mois

Éric Schulthess sera présent à la Fête du livre du Var à Toulon les 17, 18 et 19 novembre 2023, à l'invitation de la librairie Papiers Collés de Draguignan.

Florence Bellon

il y a 1 mois

En complément, vous pouvez écouter l'interview d'Éric Schulthess à la radio Maritima Marseille, invité de Laurent Coureau dans son émission "Maritima Café" pour parler de son livre Gens de Bauduen.

A écouter sur https://carnetdemarseille.com/2023/10/25/retour-fugace-au-nid-maritima/

Lire les derniers articles...


Qui suis-je ?

Webmaster à l’Agence de Développement des Alpes de Haute Provence, j’ai par ailleurs une passion pour les livres et l’écriture.

Lectrice et amoureuse des Alpes de Haute Provence, j’anime ce blog sur les écrivains, les livres et l’écriture, pour faire découvrir ce beau département autrement

Loin d'être un blog littéraire, je partage simplement mes lectures d'écrivains du département tels que Jean Giono, Pierre Magnan, René Frégni, Alexandra David Neel, Maria Borrely... et vous présente de nouveaux auteurs.

Je vous invite aussi à découvrir ce département qui inspire tant d'écrivains !

Fan de Maria Borrely, des descriptions de Jean Giono, de Jean Proal... et toujours à l'affût de nouvelles écritures !

N'hésitez pas à donner vos avis et à partager vos lectures d'écrivains bas alpins !

Florence Bellon

Suivez-moi aussi sur Twitter : https://twitter.com/litterature04

Recevez les prochains articles


Archives

Partagez cette page