Dans le miroir des jours de André Lombard

Dans le miroir des jours de André Lombard

 

Dans le miroir des jours de André Lombard vient de paraître en même temps que se déroule une très belle exposition sur Serge Fiorio à Forcalquier.

André Lombard est en effet le biographe et ami du peintre Serge Fiorio, lui même cousin de Jean Giono.

Serge Fiorio, né en 1911 à Vallorbe, en Suisse, de parents piémontais. Il est décédé le 11 janvier 2011, à près de 100 ans.

Il s’était installé depuis le printemps 1947 à Montjustin où il a vécu et peint jusqu’à sa mort en 2011.

Le vaste pays de Forcalquier, la montagne de Lure et les pays du Luberon seront les hauts lieux de prédilection de sa peinture.

 

 

Le livre Dans le miroir des jours

C’est l’émergence d’un providentiel alignement de planètes qui m’a tout récemment poussé à mettre en route l’édition de ce nouvel ouvrage.
Tout est allé alors d’un coup très vite puisque les divers textes qui le composent à la façon d’un journal étaient déjà écrits, en réserve, certains depuis longtemps : ne restait qu’à concevoir et imprimer.

André Lombard

Miroir des jours, qui nous fait nous attarder sur telle chose, un sujet et pas l’autre. Nous fait choisir entre mille tout le temps.
Mais à vrai dire, n’est-ce pas Hermès, dieu des chemins, des rencontres et de l’écriture, qui se charge de tout, en décide, et pour nous compose le livre ? L’auteur n’en étant peut-être bien finalement que le scribe.

C’est pourquoi j’ai tout bonnement rassemblé ces textes sans les avoir sélectionnés vraiment, sans non plus chercher à en ordonner ensuite l’édition selon des critères chronologiques, thématiques ou autres. A quoi bon puisque chacun, quel qu’il soit, peut être lu indépendamment de tous les autres ?

Comme les jours, ils se suivent simplement. Et il y fait le temps qu’il a fait sur le moment, au rythme de coups de cœur, de réflexions, d’observations, de rêves, ou bien encore de réactions parfois imprégnées d’une belle mauvaise humeur qui n’est cependant pas, loin de là, ma tasse de thé, ni ma bière. Quelques poèmes aussi, sont là.

Lucienne Desnoues, Serge Fiorio, Maximilien Vox, poèmes, notes de lecture, Norge, Simiane-la-Rotonde, Adrienne Cazeilles, Contadour, Pierre Ricou, Henri Matisse, Haute-Provence, Henri Cartier-Bresson, rêve, Nikos Kazantzakis, Jacqueline de Romilly, Eugène Martel, André Lhote, Claude-Henri Rocquet, Alfred Compozet, Montjustin, Marie Rouanet, Jules Mougin, Giono, Marcel Coen, Lanza del Vasto, Aimée Castain, art contemporain ou pas, crémation, Jean Benoist, Nadia Boulanger, Jacques Ibanès, Lucien Jacques, Yves Farge, Hélène Martin, Jean-Luc Pouliquen, Jean Mogin…

 

L’exposition Serge Fiorio

Les paysages provençaux de Serge Fiorio sont donc à l’honneur.  Exposition réalisée en collaboration avec l’Association Patrimoine Pays de Forcalquier.

Ce peintre provençal qui vécut à Monjustin, était connu pour sa simplicité et sa paisible assurance. Ses paysages provençaux idéalisés et ses décors hauts en couleur accueillent des scènes de vie teintées de surréalisme.

Au centre d’art Boris Bojnev, rue Grande à Forcalquier.

Elle est ouverte :
Lundi de 11h à 13h et de 15h30 à 18h30.
Fermée le mardi.
Mercredi, jeudi, vendredi, de 15h30 à 18h30.
Fermée le week-end.

Cela jusqu’au 19 septembre 2021.

Visite guidée sur rendez-vous. L’entrée est gratuite. Renseignements 04 92 70 91 19

L'exposition sur le peintre Serge Fiorio

En savoir plus

On peut bien sûr se procurer l’ouvrage par correspondance auprès de l’auteur (nolombard@gmail.com) – 210 pages, 20 € + 5 € de frais de port -, ou à l’occasion d’une visite de l’actuelle exposition Fiorio du musée de Forcalquier, visible jusqu’au 19 septembre 2021.

 

Écrit par Florence le 3 août 2021
Laisser nous votre avis... 2 commentaires

Laisser une réponse



André Lombard

il y a 1 mois

Un grand merci d’avoir fait une si belle et grande place à l’expo Serge ainsi qu’à la sortie de mon nouvel ouvrage.
Avec ma vive reconnaissance.
André Lombard.

Florence

il y a 1 mois

Je vous en prie, c’est avec plaisir.
Florence

Lire les derniers articles...


Qui suis-je ?

Webmaster à l’Agence de Développement des Alpes de Haute Provence, j’ai par ailleurs une passion pour les livres et l’écriture.

Lectrice et amoureuse des Alpes de Haute Provence, j’anime ce blog sur les écrivains, les livres et l’écriture, pour faire découvrir ce beau département autrement

Loin d’être un blog littéraire, je partage simplement mes lectures d’écrivains du département tels que Jean Giono, Pierre Magnan, René Frégni, Alexandra David Neel, Maria Borrely… et vous présente de nouveaux auteurs.

Je vous invite aussi à découvrir ce département qui inspire tant d’écrivains !

Fan de Maria Borrely, des descriptions de Jean Giono, de Jean Proal… et toujours à l’affût de nouvelles écritures !

N’hésitez pas à donner vos avis et à partager vos lectures d’écrivains bas alpins !

Florence

Suivez-moi aussi sur Twitter : https://twitter.com/litterature04

Archives