Un goût d'huile et de cendre de Denys Fine

Un goût d'huile et de cendre de Denys Fine

Un goût d'huile et de cendre est un roman de Denys Fine, paru en 2009.

Le narrateur, que l'on comprend malade, passe un temps de convalescence dans un petit village, quelque part dans le Verdon.

Il loge dans l'unique "café - restaurant - pension de famille". La propriétaire le chouchoute...

Il passe ses journées à se promener aux alentours. Il parcourt les sentiers, découvre les hameaux que quelques anciens habitent encore, et croque les paysages.

Le narrateur semble découvrir les lieux et s'y refaire une santé physique et mentale. Au fil de ses divagations ou le soir au village, il se fait conter les histoires d'antan.

La mémoire aussi lui revient !  Et l'on découvre finalement qu'il n'est peut-être pas si étranger à ces lieux...

Une belle histoire racontée tout en finesse.

Un goût d'huile et de cendre - En guise de résumé

Marseille, janvier 2001...

... La solitude, la douleur, l'angoisse. Sur la table, un cahier d'écolier, un crayon, une gomme...
Le soir descend sur la ville.
Dessiner ?
Une phrase inattendue, contraire à mon état et à l'atmosphère pesante des lieux :
Le mistral s'est déchaîné jusqu'à l'aube...

L'auteur Denys Fine

Né en 1933 à Sisteron, Denys Fine a passé une partie de son enfance dans le Briançonnais. Il vit et travaille à Moustiers-Sainte-Marie. Entre Durance et Verdon.

Denys Fine et sa femme Georgina ont un atelier de faïence à Moustiers-Sainte-Marie, J&V Fine. L'auteur est aussi un artiste autodidacte créant notamment des dessins à l'encre de chine sur papier. Il travaille "à la manière d'un peintre", chaque jour, sur un chevalet, dans un atelier.

Il a notamment été exposé en 2008 à la Galerie Chave de Vence aux cotés de dessins d'artistes tels que Philippe Dereux, Jean Dubuffet, Isabelle Jarousse, Georges, J.-F. Ozenda, Yoo Hey-Sook, ou Louis Pons, marquant ainsi l’importance et la richesse de cet artiste local.

Son œuvre s'apparente à une "navigation à vue".  Elle se compose de dessins, cercles, cartons, assiettes en céramiques et sculptures en fer...

Denys Fine a fait donation au musée Gassendi de Digne-les-Bains d'une dizaine d'œuvres, dessins et lithographies (2017).

©Musée Gassendi.

Quelques liens

Pour vous procurer le livre auprès de votre librairie préférée : Un goût d'huile et de cendre - Editeur : Entrée libre-MCD - ISBN 978-2-9532900-1-1

 

Écrit par Florence le 15 octobre 2021

Laisser une réponse



Lire les derniers articles...


Qui suis-je ?

Webmaster à l’Agence de Développement des Alpes de Haute Provence, j’ai par ailleurs une passion pour les livres et l’écriture.

Lectrice et amoureuse des Alpes de Haute Provence, j’anime ce blog sur les écrivains, les livres et l’écriture, pour faire découvrir ce beau département autrement

Loin d'être un blog littéraire, je partage simplement mes lectures d'écrivains du département tels que Jean Giono, Pierre Magnan, René Frégni, Alexandra David Neel, Maria Borrely... et vous présente de nouveaux auteurs.

Je vous invite aussi à découvrir ce département qui inspire tant d'écrivains !

Fan de Maria Borrely, des descriptions de Jean Giono, de Jean Proal... et toujours à l'affût de nouvelles écritures !

N'hésitez pas à donner vos avis et à partager vos lectures d'écrivains bas alpins !

Florence

Suivez-moi aussi sur Twitter : https://twitter.com/litterature04

Archives